Une histoire d’A…

Elles se souvenaient de leur première rencontre, comme si c’était hier.

Elle s’étaient rapidement entrevues et pourtant, cela avait suffit à créer une connexion unique.

Durant la cérémonie, elles étaient restées cachées, prêtes pour leur grande apparition.

Leur moment de gloire.

Dès l’instant où la lumière se fit sur elles, elles comprirent qu’elles étaient faites l’une pour l’autre.

À la fois belles et brillantes, elles n’avaient rien à envier à personne.

Elles allaient devenir des symboles, une seconde peau, collée là, tout contre la veine palpitante du doigt, celle qui conduit vers le coeur.

Elles se glissèrent avec délice dans ce nouveau rôle et apprirent à connaître celle et celui qu’elles se destinaient à accompagner.

Discrètes, elles étaient désormais de toutes les photos.

Elles firent des voyages inoubliables, traversèrent les continents, découvrirent des paysages beaux à couper le souffle.

La plupart du temps, elles s’entrapercevaient de loin, le temps d’un reflet, chatoyant comme un clin d’oeil.

Plus rarement, elle parvenaient à se toucher, lors de ces étreintes qui possédaient un goût d’éternité.

Les années glissaient sur elles, leur apportant une patine qui les rendaient encore plus désirables.

Leur quotidien était fait de ces mêmes petites joies qui ponctuent le fil des jours : un café en terrasse, une écharpe que l’on serre autour de son cou pour se préserver des premiers frimas, un animal familier que l’on caresse…

Leurs atours de métal les rendaient moins sensibles aux effets du temps, à tel point qu’elles s’étaient mises à y croire réellement, chacune de leur côté, à cette éternité de l’amour.

Elles n’avaient pas vu venir les rides, sur les mains comme sur les commissures des lèvres…

Un soir, une main se serra pour la dernière fois autour de celle, inerte, d’un compagnon de vie qui n’était plus.

Un matin, l’une d’elles fut séparée de ce doigt dont elle faisait tellement partie qu’elle y avait laissé sa marque : une empreinte que la mort elle-même semblait incapable d’effacer.

Quelques jours plus tard, elle se retrouva entre les mains expertes de celui qui allait lui ôter quelques grammes de matière, pour lui permettre d’épouser un autre doigt.

Elle vint ainsi rejoindre celle avec laquelle elle avait partagé, de loin, la même existence, vécu les mêmes instants de bonheur, de doute, de colère et d’amour.

Enfin, elle ne faisaient plus qu’une, accompagnant la langueur de jours devenus trop longs.

Elles suivirent ensemble le lent déclin d’une âme désormais solitaire, vivant dans la nostalgie de son amour perdu.

Quelques années plus tard, elles retrouvèrent un écrin, celui-là même qui s’était ouvert sur elles des décennies plus tôt ; et la nuit se referma sur elles.

Nul ne sait si le temps qui s’ensuivit se dénombra en mois, en années ou en siècles.

Soudain, l’écrin de velours s’agita avant de s’ouvrir sur un visage, jeune et souriant. Qui fut rapidement rejoint par un autre, tout aussi beau et enthousiaste.

Il ne fallut pas grand chose pour leur restituer leur éclat d’antan.

Cette fois, elles savaient ce qui les attendait. La cérémonie n’était qu’un nouveau point de départ.

Dans ce monde où tout allait toujours plus vite, elles restaient les symboles d’une force indépassable. Celui d’une nouvelle vie à deux, dont elles entendaient bien profiter. À chaque seconde.



Besoin d'un conseil ?

Transmettez-nous votre numéro et nous vous rappellerons dès que possible.

Besoin d’aide ?

Étape 1 :

Le premier menu de gauche, intitulé «Profils», vous permet de choisir parmi 6 profils différents.

 

Étape 2 :

Dans le menu «Mesures», définissez la largeur, la hauteur et le diamètre de chacune de vos futures alliances.
A savoir : si vous modifiez la hauteur, le résultat ne sera pas visible au niveau de la simulation.

 

Étape 3 :

Le menu «Matière» vous offre la possibilité d’opter pour des alliances unies, bicolores ou tricolores. Dans les deux derniers cas, un sous-menu supplémentaire vous permet de choisir le positionnement des matières et des surfaces. Le sous-menu «Surface» définit la finition (poli, sablé, satiné, glacé, etc…) tandis que le sous-menu «Alliage» détermine le type d’alliage et la couleur. Deux autres options sont disponibles (or blanc rhodié et rainures de séparation entre les alliages). Enfin, vous pouvez choisir le titre de l’or.

 

Étape 4 (optionnelle) :

Le menu «Diamants» vous permet d’ajouter un ou plusieurs diamants à l’alliance de Madame. Vous pouvez déterminer la forme, le nombre de carats, la qualité, la quantité, l’écartement et la position de ces diamants. En cochant la case «Diamants aussi pour bague homme», vous pourrez ajouter des diamants à l’alliance de Monsieur. L’Alliancier peut vous aider dans le choix de vos diamants.

 

Étape 5 (optionnelle) :

Grâce au menu «Gravure», inscrivez à l’intérieur de chaque bague le message et le motif de votre choix parmi les symboles proposés. Choisissez votre police de caractère et rédigez votre message dans la fenêtre du haut prévue à cet effet. N’oubliez pas de cliquer sur «Appliquer gravure» afin que cette option soit prise en compte.

 

Étape 6 :

Le menu «Sommaire» affiche un résumé de l’ensemble de vos choix, ainsi qu’un coût indicatif, correspondant à votre configuration. À ce moment là, vous pouvez revenir sur les autres éléments du menu et les modifier à votre guise. Lorsque vous aurez arrêté vos choix, retournez au menu «Sommaire». En bas du menu déroulant, vous verrez un code intitulé «Numéro d’identification de vos alliances personnelles». Ce code est essentiel : il nous permettra de retrouver en ligne votre configuration sauvegardée.

 

Étape 7 :

Vous avez maintenant 3 possibilités de nous faire parvenir votre configuration :

Cliquez sur «Imprimer» en bas à gauche : une nouvelle page de votre navigateur s’ouvre, affichant le résumé de vos choix. Imprimez cette page et venez nous rendre visite en boutique (nos coordonnées sont ici). Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir, d’affiner cette sélection avec vous et de vous proposer les meilleures conditions.

 

Après avoir cliqué sur «Imprimer» , enregistrez le fichier PDF sur le disque dur de votre ordinateur et envoyez-le en pièce jointe, via notre formulaire de contact, en n’oubliant pas de nous indiquer vos coordonnées précises (adresse et numéro de téléphone) afin que nous puissions revenir vers vous dans les meilleurs délais.

 

Après avoir cliqué sur «Imprimer» , repérez sur le document PDF (en haut à droite) le code personnel d’identification de vos alliances. Vous pouvez aussi trouver ce code après l’intitulé « Numéro d’identification de vos alliances personnelles », en bas du menu «Sommaire». Après avoir noté ou copié (ctrl C sous Windows ou cmd C sous Macintosh) ce code, rendez-vous sur notre formulaire de contact et collez (ctrl V sous Windows ou cmd V sous Macintosh) ce code dans la fenêtre «Votre message», en n’oubliant pas de nous communiquer vos coordonnées précises ainsi qu’un numéro de téléphone.