L’alliance : origines, histoire et symboles du plus glamour des bijoux !

Chez l’Alliancier, nous aimons créer des modèles variés d’alliances afin de satisfaire les goûts de chacun (et, bien entendu, de chacune ;).
Pour que votre union soit inoubliable, l’Alliancier se met en quatre !
Ainsi, chaque année, de nouvelles créations viennent compléter nos grands classiques et séduire les nouveaux couples qui nous accordent leur confiance.
Mais connaissez-vous vraiment les différentes significations de l’alliance ?
L’Alliancier vous explique les symboles liés aux métaux nobles qui composent les alliances et revient sur les croyances transmises à travers les âges.

 

L’alliance, entre objet et symbole

Le mariage, acte par lequel deux individus s’unissent pour la vie, constitue une alliance au sens symbolique. L’alliance de mariage, en tant qu’objet, incarne l’union de ces deux personnes et matérialise leur engagement lorsqu’ils les passent à leurs doigts, le jour de leur union. Cette dualité entre les aspects symboliques et matériels explique en grande partie la raison pour laquelle de nombreuses croyances se rattachent aux objets en forme d’anneau.

Main gauche…

Les plus anciennes alliances retrouvées par les archéologues datent de 6000 ans avant notre ère, en Égypte antique. Elles représentaient déjà une forme de contrat de mariage entre l’homme et la femme. En effet, les Égyptiens voyaient dans la forme du cercle un symbole d’éternité. Rudimentaires à cette époque, les alliances étaient simplement constituées de chanvre ou de roseaux tressés.

Toujours selon les Égyptiens, porter la bague de mariage à l’annulaire de la main gauche permettait de relier la bague au cœur, puisque qu’ils croyaient que la vena amoris – ouveine d’Amour – partait de ce doigt pour rejoindre directement cet organe.

 …ou main droite ?

Durant le Moyen Âge, l’anneau de mariage passa à la main droite. Ce n’est qu’entre le 16ème et le 17ème siècle que l’on recommença à porter la bague de mariage à l’annulaire gauche.

Dans certains pays, il est encore d’usage de porter son alliance à la main droite, comme par exemple en Russie, au Royaume-Uni, en Pologne ou en Allemagne.

 

Autre temps, autres coutumes

L’anneau de Nibelung, ça vous dit quelque chose ? Dans les légendes germaniques, cet anneau constituait aussi un gage d’amour et de fidélité. Siegfried aurait d’ailleurs offert une bague de mariage à Brunehilde pour preuve de son engagement.

L’alliance possède également une signification religieuse : lors d’un mariage chrétien, le prêtre prononce «Au nom du père, du Fils et du Saint-Esprit» en touchant les trois premiers doigts de la main gauche, en partant du pouce, pendant sa prière. Une fois arrivé à l’annulaire, il place l’alliance de mariage au doigt des mariés.

 

Une alliance pour une union, des origines variées… Avant de choisir vos alliances, intéressons-nous aux propriétés des métaux qui les composent. En effet, l’Alliancier vous propose un large choix d’alliages et de surfaces, pour que vos futures alliances répondent à chacun de vos désirs. Découvrons-les ensemble.

 

Le Palladium : Ce métal précieux se retrouve dans plusieurs endroits de la planète, comme la Sibérie, l’Afrique du Sud, les Etats-Unis ou encore l’Australie. Issu de la famille du platine, sa couleur est gris neutre et son poids légèrement inférieur à celui d’un bijou en or. Connu pour sa pérennité, ce métal rendra votre alliance éternelle, tout comme votre union !

Le saviez-vous ?Le Palladium ne nécessite aucun rhodiage, il reste naturellement très blanc.

 

Le Platine :Plus cher que l’or, le platine représente un symbole de stabilité. Découvert en Amérique du Sud par Antonio de Ulloa en 1735, il s’agit d’un métal dense, de couleur gris-blanc, malléable et très ductile. C’est aussi un élément rare qui résiste à la corrosion. Naturellement blanc, le platine ne perdra jamais son éclat brillant. Plus dense que l’or, une même bague en platine sera environ 40 % plus lourde ! Pourquoi ne pas choisir le platine comme composant de vos futures alliances, comme avec notre modèle DORIAN ?

En résumé : Le Platine possède de nombreux avantages : pur, naturellement blanc, hypoallergénique, éternel, rare, malléable…

 

BON À SAVOIR >> L’Or pur est trop malléable pour créer des alliances, c’est pourquoi les bijoutiers vous proposent une multitude d’alliages !

 

L’Or rose :Par sa belle couleur rosée due au cuivre entrant dans sa composition, cet alliage a su s’imposer sur le marché des bijoux. Constitué de 75 % d’or pur, de 9 % d’argent et de 16 % de cuivre, l’or rose résiste aux chocs et aux rayures et ne se ternit pas avec le temps : cet alliage est fait pour durer, à l’exemple de notre modèle NARGIS.

Le saviez-vous ? Si l’on augmente le pourcentage de cuivre, l’or rose devient de l’or rouge !

 

L’Or blanc :Beaucoup répandu et connaissant de nos jours un succès incontestable, l’Or blanc reste un alliage particulièrement résistant. Composé de 75 % d’or pur, de 25 % d’argent pur et de palladium, sa couleur lumineuse permet de le marier à toutes les teintes de peau. L’or blanc s’allie aussi très bien avec la majorité des pierres précieuses. Bref, un alliage parfait pour un mariage parfait, à l’image du modèle ONNA !

Le saviez-vous ? Les bijoux en or blanc ont tendance à s’oxyder de façon naturelle, requérant alors le savoir-faire de votre Alliancier : n’hésitez pas à nous confier le rhodiage régulier de vos alliances achetées chez nous.

 

L’Or jaune : Couleur longtemps privilégiée pour les alliances de mariage, l’or jaune doit, lui aussi, sa teinte à sa composition : 75% d’or, 12,5% d’argent et 12,5% de cuivre. Le jaune apparaît souvent, pour beaucoup, comme la couleur naturelle de l’or : c’était notamment le cas au siècle dernier, époque où les alliances se transmettaient de génération en génération. Encore aujourd’hui, l’or jaune convient particulièrement bien aux peaux mates car il met en valeur les carnations foncées. Plus résistant que le platine ou l’argent : il est solide, se raye peu et ne perd jamais sa couleur. Si vous n’avez pas envie de vous préoccuper de l’entretien de votre bijou, l’or jaune est fait pour vous ! Que pensez-vous du modèle MADALYN ?

Le saviez-vous ? La joaillerie reste le premier usage de ce métal précieux : plus de 70% de l’or jaune consommé dans le monde chaque année est utilisé dans la bijouterie et l’artisanat.

 

L’Or noir :Issu d’un rhodiage spécifique qui lui donne sa coloration noire, ce type d’alliage, encore méconnu, est principalement utilisé pour les bijoux masculins : notre modèle BATOULE en constitue un bel exemple. Les bijoux en or noir, particulièrement originaux, se font peu à peu une place en bijouterie et dans les vitrines des magasins. L’or noir au rhodium possède une couleur « gris anthracite » très foncée, avec des reflets métalliques. Pour ce faire, il existe deux sortes de rhodiages : le rhodiage au ruthénium et le rhodiage au rhodium noir. Le résultat obtenu est un métal extrêmement résistant, plus encore que le platine ! Un bijou en or noir a donc peu de chances de se déformer dans le temps.

Le saviez-vous ? Une couche de rhodium noir est déposée par électrolyse sur le bijou en or afin de modifier sa couleur.

 

Le Diamant, la pierre précieuse incontournable pour votre alliance

Constitué de carbone pur, le diamant se forme dans le magma volcanique, lorsque celui-ci est soumis à de très fortes pressions et à une chaleur supérieure à 5000 degrés. Les principaux volcans produisant des diamants se situent dans les pays africains, au Brésil, en Russie, en Chine, en Inde et au Canada. L’Australie, le Botswana, la Russie, le Congo et l’Afrique du Sud renferment les plus grandes mines exploitées de nos jours.

Un diamant s’évalue selon sa couleur, sa pureté, son poids et sa taille. Grand symbole de pureté, il possède la réputation d’être très puissant : il accélérerait le travail des organes pour nous débarrasser des toxines accumulées, stimulerait le travail du cerveau, le système musculaire et immunitaire, régulerait les hormones, purifierait nos pensées et nous protégerait des énergies néfastes. Mais attention : celui ou celle qui prétend utiliser le diamant en lithothérapie se doit de posséder un cœur pur, sous peine de voir les forces en présence se retourner contre lui !

Transparente, la pierre de diamant se marie avec tout type d’or. Purificateur, protecteur contre les énergies négatives et les angoisses du quotidien, on dit même que le diamant bleu accélèrerait la guérison lorsqu’il est posé sur la peau au niveau d’un organe malade !

 

De nombreuses finitions d’alliances à votre disposition

Polies, légèrement ou fortement sablées, matifiées, glacées… L’Alliancier vous propose un vaste choix de finitions, pour que votre alliance reflète votre amour et vous ressemble vraiment ! De plus, grâce à notre configurateur exclusif, vous pouvez, en sélectionnant le profil, les dimensions, la matière et – pourquoi pas ? – en ajoutant un canal de diamants et une gravure personnalisée, créer en ligne des alliances qui correspondent à vos moindres désirs !

 

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les alliances, symboles d’amour et d’engagement, profitez des Offres en Or de l’Alliancier pour choisir les modèles de vos rêves à des conditions ultra préférentielles ! Et pour être sûr de ne manquer aucune opportunité au fil des mois, suivez-nous également sur les réseaux sociaux afin de rester au courant de notre actualité et de nos nouveautés. Le romantisme invite à l’émotion… tout comme les alliances de chez l’Alliancier !

Ce post est tagué :
  • alliances
  • Amour
  • couple
  • histoire
  • mariage
  • matériaux
  • origines
  • symboles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre:


J'ai lu et accepte la politique de confidentialité du site. Je comprends que, lors du transfert des données via ce formulaire de contact et après avoir cliqué sur le bouton 'Envoyer', mes données personnelles ne sont transmises au responsable du site uniquement que pour permettre à ce dernier de me répondre.