La grande légende du diamant… 10 choses à savoir absolument !

Quand on évoque le diamant, rares sont les personnes indifférentes : cette pierre cristallise les passions et suscite l’envie.

Le diamant évoque un luxe intemporel bardé de mystère et son rapport à l’homme remonte à des millénaires.

Magie, passion et possession : la grande histoire du diamant rejoint celle de l’humanité, tant cette pierre symbolise une quête d’absolu.

En cette rentrée 2018, l’Alliancier vous propose un voyage initiatique au coeur de la légende du diamant.

Ce parcours en 10 étapes vous rendra incollable au sujet de la plus noble des pierres précieuses.

 

1. Un miracle unique par nature

Il y a plusieurs milliards d’années, bien avant l’apparition de toute forme de vie sur notre planète, la conjonction d’une température de 1000 degrés et d’une pression extrême a permis la transformation d’un élément chimique commun, le carbone, en une création quasi miraculeuse : le diamant.

Du charbon au diamant, il a fallu un hasard phénoménal pour donner naissance à cette pierre, née au coeur de la terre, entre 140 et 800 km de profondeur.

Après un processus de cristallisation de quelques millions d’années, un autre miracle permit aux premiers volcans de faire remonter, lors de leurs éruptions, un très petit nombre de ces diamants, intacts, jusqu’à la surface de la terre.

2. Le hasard et le temps…

Il y a 900 millions d’années, la terre a cessé de créer des diamants. Cela signifie que chaque diamant naturel puise ses origines dans la plus ancienne histoire du monde. Le nombre nécessairement limité de diamants explique aussi une valeur fondée sur la rareté, la taille et la beauté : moins de 20% des diamants font plus de 0,2 carat et moins de 5% font plus d’un carat.

 

3. Invincible de naissance et par essence

Le mot diamant provient du grec « Adamas », qui signifie invincible. En effet, le diamant reste à ce jour la pierre la plus dure : 140 fois plus que le saphir et 180 fois plus que l’émeraude.

Ainsi, seul un diamant peut être utilisé pour tailler un autre diamant !

Inaltérable, éternel, le diamant fascine par ses propriétés exceptionnelles autant que par sa beauté.

 

4. Une histoire millénaire

L’homme a découvert le diamant en Inde, il y a un peu moins de 3000 ans. Dès le 1er siècle, les chinois utilisaient des diamants pour tailler le jade.

Sous la Grèce antique, les diamants étaient considérés comme les larmes des Dieux ou comme des poussières d’étoiles, puis, après la chute de l’empire romain, comme des talismans païens.

Protection divine, propriétés médicales, élixir de longévité : la légende du diamant a pris de nombreuses formes au fil des siècles, jusqu’à devenir un symbole de richesse, de pouvoir, de magie, avant de se muer en un signe fort d’attachement et d’émotion.

Agnès Sorel, maîtresse de Charles VII, sera la première à porter des bijoux en diamants dès le XVème siècle.

 

5. Un symbole fort

De nos jours, le diamant s’est imposé comme la pierre du mariage par excellence, mais aussi pour célébrer les joies et les émotions intenses.

Les diamants célèbres, les hommes et les femmes qui les ont portés, ont bâti la légende du diamant.

Il signe de son éclat les moments où nous nous sentons profondément connectés à l’autre.

 

6. Et la lumière fut !

C’est le jeu de la réfraction et de la dispersion de la lumière qui confère au diamant son éclat unique.

En effet, taillé dans les règles de l’art, un diamant reflète la lumière par le fond, et grâce à un savant jeu de miroirs, ses facettes permettent à la lumière de rejaillir, fragmentée et démultipliée, par le haut de la pierre.

Encore aujourd’hui, chaque diamant est taillé à la main lors d’un processus long et complexe, qui exige de la minutie et un immense savoir-faire.

Comme l’écrivait l’inventeur Gerolamo Cardano au XVIème siècle, « un diamant peut aveugler celui qui le regarde et rendre invulnérable celui qui le porte ».

 

 

7. Une pierre à multiples facettes

Au Moyen-Âge, on frottait deux diamants l’un contre l’autre pour en polir les pentes naturelles.

Les premières tailles rudimentaires datent de la fin du XVIème siècle, mais la taille telle que nous la connaissons encore aujourd’hui a été imaginée au cours du XVIIème siècle à Venise.

Si le diamant rond à 57 facettes (le célèbre « brillant ») reste le plus répandu, il existe plus de 350 tailles de diamants différentes.

Émeraude, marquise, ovale, coussin, poire, princesse, baguette, coeur font partie des plus célèbres, mais les tailleurs continuent d’inventer de nouvelles formes pour magnifier l’éclat du diamant.

 

8. À la découverte des 4 C

Le diamant parfait n’est pas forcément le plus précieux, le plus pur ou le plus blanc.

C’est, avant toute chose, celui qui vous correspond, convient à votre teinte de peau et avec lequel vous vous sentez bien.

C’est la raison pour laquelle un professionnel tel que l’Alliancier est indispensable pour vous guider et vous conseiller dans le choix de votre diamant.

Il existe cependant un système de gradation, internationalement reconnu et utilisé, qui permet de déterminer la valeur monétaire d’un diamant selon 4 critères objectifs, plus connus sous le nom des 4C.

Carat

Il s’agit du poids du diamant, ainsi nommé car il a pour origine la graine de caroubier, dont le poids toujours identique de 0,2 g permettait de peser les pierres avec certitude.

Devenu mètre étalon du diamant, le carat équivaut équivaut donc à 0,2 g et est divisé en 100 points ou centièmes. Ainsi, les plus petits diamants taillés pèsent 1/3333 carat, et le plus important diamant connu à ce jour représente 3107 carats… soit plus de 600 grammes !

Clarity

Le mot Clarity se traduit en français par pureté. En effet, tous les diamants comportent des inclusions naturelles survenues lors du processus de cristallisation. Leur nature, leur nombre, leurs dimensions et leur position constituent une véritable « carte d’identité » du diamant.

Couleur

Le blanc du diamant est la plupart du temps nuancé de légères teintes de jaune, issues de traces de nitrogène présentes au moment de leur cristallisation.

Les diamants blancs (D) sont ainsi extrêmement rares à l’état naturel.

Bon à savoir : d’autres teintes de diamants, encore plus rares, existent, dont le rouge !

Cut

Traduit en français par « taille », c’est le seul critère qui résulte du savoir-faire humain. Il est d’autant plus crucial que la brillance du diamant dépend précisément de la qualité de sa taille.

 

9. U comme… unicité

Comme l’iris d’un oeil, il n’existe pas deux diamants identiques.

Des traces plus ou moins visibles, appelées « inclusions », témoignent de son processus de formation et lui confèrent son caractère unique.

Au-delà de ses caractéristiques, un diamant est aussi unique par le lien qui l’unit à la personne qui va le porter, par les circonstances uniques dans lesquelles il aura été offert et par les émotions auxquelles il restera attaché.

Ainsi, de tous les diamants, le plus beau et le plus important reste celui qui s’inscrit dans votre propre histoire.

 

10. K comme… Kimberley

Le processus de Kimberley est un mécanisme intergouvernemental de contrôle de l’origine des diamants bruts.

Il s’assure qu’aucun diamant en provenance de zones de conflits ne puisse être vendu ou acheté.

Entériné par 81 gouvernements dans le monde, le Système de Certification du Processus de Kimberley (SCPK) permet que, de nos jours, 99,8 % des diamants proviennent de filières totalement transparentes, respectueuses de l’application des engagements éthiques et sociaux établis en 2003 par le Kimberley Process, sous le contrôle permanent des ONG.

 

 

Maintenant que vous en savez plus sur la légende du diamant, pourquoi ne pas partir à la découverte de nos jolies pierres… et craquer pour une bague de fiançailles ou des alliances avec diamants ?

>> Les diamants en vedette sur notre boutique en ligne

>> Les diamants à découvrir parmi nos créations

>> Des diamants à ajouter via notre configurateur, pour créer des alliances qui vous ressemblent

Et toujours, rendez-vous dans notre boutique de Strasbourg ou venez nous rencontrer lors des salons du mariage auxquels nous participons pour bénéficier de conseils personnalisés et d’une approche sur mesure !



Besoin d'un conseil ?

Transmettez-nous votre numéro et nous vous rappellerons dès que possible.

Besoin d’aide ?

Étape 1 :

Le premier menu de gauche, intitulé «Profils», vous permet de choisir parmi 6 profils différents.

 

Étape 2 :

Dans le menu «Mesures», définissez la largeur, la hauteur et le diamètre de chacune de vos futures alliances.
A savoir : si vous modifiez la hauteur, le résultat ne sera pas visible au niveau de la simulation.

 

Étape 3 :

Le menu «Matière» vous offre la possibilité d’opter pour des alliances unies, bicolores ou tricolores. Dans les deux derniers cas, un sous-menu supplémentaire vous permet de choisir le positionnement des matières et des surfaces. Le sous-menu «Surface» définit la finition (poli, sablé, satiné, glacé, etc…) tandis que le sous-menu «Alliage» détermine le type d’alliage et la couleur. Deux autres options sont disponibles (or blanc rhodié et rainures de séparation entre les alliages). Enfin, vous pouvez choisir le titre de l’or.

 

Étape 4 (optionnelle) :

Le menu «Diamants» vous permet d’ajouter un ou plusieurs diamants à l’alliance de Madame. Vous pouvez déterminer la forme, le nombre de carats, la qualité, la quantité, l’écartement et la position de ces diamants. En cochant la case «Diamants aussi pour bague homme», vous pourrez ajouter des diamants à l’alliance de Monsieur. L’Alliancier peut vous aider dans le choix de vos diamants.

 

Étape 5 (optionnelle) :

Grâce au menu «Gravure», inscrivez à l’intérieur de chaque bague le message et le motif de votre choix parmi les symboles proposés. Choisissez votre police de caractère et rédigez votre message dans la fenêtre du haut prévue à cet effet. N’oubliez pas de cliquer sur «Appliquer gravure» afin que cette option soit prise en compte.

 

Étape 6 :

Le menu «Sommaire» affiche un résumé de l’ensemble de vos choix, ainsi qu’un coût indicatif, correspondant à votre configuration. À ce moment là, vous pouvez revenir sur les autres éléments du menu et les modifier à votre guise. Lorsque vous aurez arrêté vos choix, retournez au menu «Sommaire». En bas du menu déroulant, vous verrez un code intitulé «Numéro d’identification de vos alliances personnelles». Ce code est essentiel : il nous permettra de retrouver en ligne votre configuration sauvegardée.

 

Étape 7 :

Vous avez maintenant 3 possibilités de nous faire parvenir votre configuration :

Cliquez sur «Imprimer» en bas à gauche : une nouvelle page de votre navigateur s’ouvre, affichant le résumé de vos choix. Imprimez cette page et venez nous rendre visite en boutique (nos coordonnées sont ici). Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir, d’affiner cette sélection avec vous et de vous proposer les meilleures conditions.

 

Après avoir cliqué sur «Imprimer» , enregistrez le fichier PDF sur le disque dur de votre ordinateur et envoyez-le en pièce jointe, via notre formulaire de contact, en n’oubliant pas de nous indiquer vos coordonnées précises (adresse et numéro de téléphone) afin que nous puissions revenir vers vous dans les meilleurs délais.

 

Après avoir cliqué sur «Imprimer» , repérez sur le document PDF (en haut à droite) le code personnel d’identification de vos alliances. Vous pouvez aussi trouver ce code après l’intitulé « Numéro d’identification de vos alliances personnelles », en bas du menu «Sommaire». Après avoir noté ou copié (ctrl C sous Windows ou cmd C sous Macintosh) ce code, rendez-vous sur notre formulaire de contact et collez (ctrl V sous Windows ou cmd V sous Macintosh) ce code dans la fenêtre «Votre message», en n’oubliant pas de nous communiquer vos coordonnées précises ainsi qu’un numéro de téléphone.