Le sertissage des pierres

 

La fabrication d’une alliance comporte plusieurs étapes. Dans le cas où la bague est ornée de diamants, l’une des étapes de la fabrication, et non des moindres, est celle du sertissage. Cette phase a lieu une fois que le corps de bague est déjà façonné. La bague arrive donc chez le sertisseur « nue », c’est ce qu’on appelle la monture.
Le sertissage d’un bijou est un travail extrêmement méticuleux, et ce procédé est confié à des personnes hautement qualifiées. En effet, le procédé consiste à enchâsser une pierre précieuse ou semi-précieuse dans le métal.

Nous pouvons alors distinguer plusieurs types de sertis :

 

 

 

Tout d’abord, le serti rail. Pour ce serti, les pierres sont « coincées » entre deux rails de métal et sont juxtaposées les unes à côté des autres, on parle souvent d’un canal ou encore d’une rivière de diamants.

 

 

 

 

 

 

 

Très apprécié pour l’éclat qu’il octroie aux diamants, le serti en griffe consiste à maintenir le diamant entre plusieurs tiges (de 2 à 6) de métal. Ce serti est de loin le plus prisé pour les bagues de fiançailles de type solitaire car il est celui qui met le mieux la pierre en valeur.
Les tiges de métal sont écartées pour laisser passer la pierre puis rabattues. Ainsi, le serti reste assez ouvert et laisse les faisceaux lumineux pénétrer dans le culasse (partie en pointe) du diamant.

 

 

 

 

 

Ensuite, le serti grain (ou pavage) ou « double serti ». Ce dernier est très fiable en terme de tenue dans le temps et plus adapté à des pierres de petite taille.

Plus rare, le serti barrettes est très proche esthétiquement du serti griffe puisqu’il laisse également entrer la lumière de part et d’autre de la bague.

Et enfin, le sertis clos (ou masse). Ici, seules les facettes de la table et de la couronne restent apparentes. Comme le montre le schéma ci-dessous, la pierre est ancrée dans le métal. Le haut du diamant est ainsi au même niveau que le bord du métal. La pierre aura un peu moins d’éclat mais sera plus protégée et reste préservée.

 

 

 

Ainsi, contre les idées reçues, les diamants ou les pierres de couleur ne sont jamais « collés » à la bague, mais toujours sertis.

Chez L’Alliancier, nous vous garantissons un travail minutieux et des sertis impeccables. Nous sélectionnons pour vous les meilleurs sertisseurs afin d’obtenir la plus belle qualité.

Ce post est tagué :
  • alliance
  • alliance diamants
  • alliance femme
  • alliance homme
  • bague
  • bijou
  • création alliance
  • creation bague
  • créer son alliance
  • demi-tour diamants
  • dessiner son alliance
  • grain
  • griffe
  • mariage
  • métal
  • monture
  • or
  • or blanc
  • or jaune
  • or rose
  • pierre précieuse
  • précieux
  • rail
  • serti barrette
  • serti clos
  • serti griffes
  • serti rail
  • sertissage pierres
  • sertisseur
  • solitaire
  • tour complet

One thought on “Le sertissage des pierres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous suivre:


J'ai lu et accepte la politique de confidentialité du site. Je comprends que, lors du transfert des données via ce formulaire de contact et après avoir cliqué sur le bouton 'Envoyer', mes données personnelles ne sont transmises au responsable du site uniquement que pour permettre à ce dernier de me répondre.